Jeu de vin, jeu de vilain avec Myriam Chaperon

D’abord sommelière sur des grands paquebots puis dans un bar à vin chic londonien, Myriam Chaperon a posé ses valises à Lyon. Depuis un an maintenant, la trentenaire a ouvert Récoltant Manipulant, une boutique cosy de la Place Sathonay qui met à l’honneur des récoltants & des petits producteurs. Myriam aime conseiller la meilleure bouteille de vin en fonction des goûts, des occasions, du budget. Son crédo ? Même le pire des vins peut être partagé entre amis et devenir délicieux. Elle est décomplexée, accueillante et joyeuse. D’ailleurs, ce n’est pas sa collection de tote bags qui nous dira le contraire. «Liberté, Égalité, Chardonnay» ou «Il ne faut Gamay dire Gamay ».

 

Give her a follow! 

 

Chez Cacti on aime bien les filles aux univers décalés et on aime encore plus leur poser des questions.

 

Cacti: Quel personnage de séries TV pourrait être ta BFF? 

Myriam: J’avoue, je suis fan de Jess dans New Girl ! Elle pourrait être une des nanas de ma bande de copines. On ne va pas se le cacher, vivre en colocation avec quatre mecs totalement dérangés c’est le rêve absolu non ?

 

 

Cacti: Justement, si tu devais vivre dans une série/film/livre, ça serait quoi ? 

Myriam: Je pense que ça serait  » Women » de Charles Bukowski. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais j’ai été attiré par cette œuvre. Il sait apporter différentes nuances, être rêche, doux, curieux … c’est un univers beaucoup plus noir que le mien et je l’apprécie pour ça.

 

Cacti: Qui-est ce que tu invites à ton diner parfait et qu’est ce que vous mangez ? 

Myriam: Hum … Déjà je me dis que plus on est de fous plus on rit ! Je pense à mes amis producteurs de Champagne pour leur côté bon vivant. Et ensuite, pour une ambiance détente, j’invite le couple Obama. Évidement, je n’oublie pas de mettre une bouteille de Chardonnay au frais !

 

Cacti: Tu as un ou une féministe chouchou ? 

Myriam: Je dirais une des mes amies à la fac qui va peut-être se reconnaître. Elle planchait sur la presse féminine et ses dérives : c’est un sujet qui m’impressionne vraiment et me tient à cœur.

 

Cacti: C’est quoi ton petit secret « Self Love » bien à toi ? 

Myriam: C’est le moment où je parle des trucs louches que je fais dans ma salle de bain ? Mon secret c’est que je m’aime bien et c’est la vraie solution pour moi. Je ne porte pas d’attention à ce que tout le monde pense ou pas, je me dis «  je l’ai fait et alors ? » Pour moi, le détachement c’est super important même si ça fait très slogan années 90 !

 

Texte: Claire-Marine Petit

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :