LOUKOUMH

LOUKOUMH

Hello les cool-kids, ici Women with Pencils !

Ce mois-ci on vous présente Elena aka Loukoumh, une illustratrice vivant au Royaume-Uni. Son travail présente un univers coloré, multiple et unique. C’est une ode constante à la diversité et à la beauté des corps. 

Elle parle notamment de cette diversité lorsqu’on lui a demandé ce qui l’inspirait : « j’essaye d’inclure différents genres et sexualités dans mes dessins. Je m’inspire souvent des gens que je vois sur Instagram. Juste une photo ou vidéo cool peut m’inspirer pour un dessin ou une grosse illustration. C’est aussi vraiment important pour moi d’inclure un maximum de corps différents car les standards de beauté sont tellement élevés que je pense qu’il est nécéssaire que chaque type de personnes puisse se retrouver dans un large choix de représentations. »

On sent derrière son travail un engagement fort pour le féminisme elle nous a expliqué que « Le féminisme est une arme contre la discrimination et les inégalités présentent dans notre société. Quand j’ai lu des articles sur le féminisme pour la première fois, je me suis sentie soulagée et en colère à la fois. […] C’est important de reconnaître toutes les formes de discrimination qu’une personne peut vivre au cours de sa vie. Il n’y a pas de méthode universelle pour combattre ces inégalités car chaque individu ne subit pas les discriminations de la même manière. »

 

Loukoumh est donc une artiste complète et engagée qui n’hésite pas à se rebeller contre les inégalités et les standards classiques qui nous entourent.

Très active sur Instagram, Loukoumh a aussi un Patreon où vous pouvez la soutenir : https://www.patreon.com/loukoumh/postshttps://www.instagram.com/loukoumh/?hl=fr

CréditsLoukoumh pour Women with Pencils 

 

 

OH MU

OH MU

Hello les cool-kids, ici Women with Pencils !

Ce mois-ci on vous présente OH MU aka Estelle Marchi. Musicienne, chanteuse, productrice, illustratrice, réalisatrice de ses clips vidéos, OH MU a bien plus d’une corde à son arc de guerrière urbaine.

OH MU nous a aussi parlé de ses inspirations et de la manière dont elle créé :

 

“En général il faut que je sorte, que j’aille m’aérer la tête, voir des gens, ou juste me promener, voir des concerts, aller boire un verre, et en général les idées viennent assez vite. En fait, j’ai jamais eu un problème d’inspiration, j’ai plein d’idées en stock, mais ce qui est le plus dur à apprivoiser, c’est mettre ses idées en forme et choisir celle qui en vaut vraiment la peine. Souvent je me laisse quelques semaines de réflexion, à laisser germer l’idée dans un coin de ma tête, et dès que c’est fait, en général, je me mets en action et la réalisation va assez vite. J’ai appris à me laisser ce temps, alors qu’avant je me brimais car je me disais que je faisais les choses à la dernière minute, en voyant que la plupart des autres ne travaillaient pas comme ça et que les écoles ne mettaient pas trop en avant cette manière de faire. Mais en fait j’ai juste besoin de plus  de temps de réflexion, et ça se passe pas forcément en dessinant ou en faisant de la musique. Donc depuis je me sens beaucoup plus libre artistiquement.”

 

Les images valent mieux que les mots, on vous laisse avec ses illustrations et son dernier clip “Les Montagnes”.

Il est difficile de lui coller une étiquette, et c’est tant mieux. Son univers déborde d’inspirations diverses et variées, du monde de la BD à celui du rap féminin, en passant par Grimes et Miyazaki (les “oh mu” sont des créatures tirées du film Nausicaa de la Vallée du Vent).

 

Véritable artiste touche à tout, OH MU est aussi très engagée dans la cause féministe et des violences physiques et psychologiques, notamment à travers son projet “Vagues Survivantes” et l’ouverture récente de sa chaîne YouTube où elle traite de sujets sensibles et encore tabous tels que l’autisme, les amitiés toxiques ou la biphobie. 

Très active sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram, OH MU partage son quotidien, ses dessins en live, ses compositions, ses concerts, ou ses créations de costumes de scène, mais aussi ses coups de gueule et ses coups de cœur, sans filtre.

 

 Vous pouvez retrouver l’interview d’OH MU sur notre site web : https://www.womenwithpencils.com/  

Lisa Vanin

Lisa Vanin

Hello hello, ici Women With Pencils.

Ce mois-ci, quelques mots sur le travail de Lisa Vanin, illustratrice basée à Toronto et une de nos artistes favorites.

Inspirée depuis toujours par les contes de fées, les fables et la Mythologie, Lisa Vanin travaille principalement autour de la nature à l’état sauvage et des personnages féminins mystérieux et solitaires. Pour définir son esthétique, elle dit se situer entre “le mignon et le morbide, le diabolique et l’élégant” (interview Ballpit Mag).

Pour réaliser ses illustrations Lisa Vanin utilise principalement de l’acrylique et accorde un grand soin aux détails, notamment des yeux, qu’elle représente souvent immenses, perçants.

Lors de l’interview que Lisa nous a accordé, elle nous a cité quelques unes de ses inspirations féminines, entre autres : Katy Horan, Marci Washington, Shary Boyle ou encore Julie Morstad. Elle s’exprime aussi concernant sa vision de la position des femmes dans le milieu artistique :

 

“Il y a tellement de femmes talentueuses qui mériteraient une représentation plus forte dans le milieu de l’art. Je suis tellement contente de voir des groupes, blogs et communautés de personne s’alliant ensemble pour supporter les femmes et reconnaître leur talent.”

On vous laisse admirer quelques unes de ses illustrations, et avec les dernières lignes de son interview que nous avons particulièrement appréciées :

” Soyez bizarres. Laissez votre art être unique et intéressant. J’ai l’impression que c’est mieux quand votre travail rend quelqu’un mal à l’aise ou même difficile à regarder plutôt que de laisser le spectateur dans sa zone de confort et qu’au final il ne s’en rappelle plus par la suite. Vous ferez des erreurs ou manquerez des opportunités, mais n’abandonnez pas.”

 

 


Vous pouvez retrouver l’interview de Lisa Vanin pour Women With Pencils : www.womenwithpencils.com
Et retrouvez son travail sur www.lisavanin.com et sur Instagram

Sara Boccaccini

Sara Boccaccini

Salut les cool kids, ici Women With Pencils.

Ce mois-ci nous avons choisi de vous parler de Sara Boccaccini, designer textile et illustratrice anglaise vivant à Brooklyn.

 

Son travail tourne majoritairement autour du design de motifs végétaux qu’on peut retrouver sur différents formats en passant du textile à la coque de téléphone.
« J’adore le fait que l’on puisse prendre un seul petit élément et d’arriver à créer quelque chose d’aussi magique à travers un motif. Cela donne un résultat souvent très naturel. »

Elle travaille notamment en collaboration avec de nombreux studios, marques ou magazines. Entre autres Pantone, I-D magazine ou encore Urban Outfitters.
Lors de l’interview que Sara nous a accordé pour notre site web, elle a pu nous parler de ses inspirations :

« [elle] provient principalement de la nature et des exterieurs. Il y a tou jours quelque chose d’intéressant ou de nouveau à découvrir lorsqu’on dessine des plantes, des pierres et des animaux. Il est aussi assez facile de se concentrer sur l’instabilité de notre monde, celle-ci a d’ailleurs joué un rôle important sur mon travail personnel cette année. »

Nous apprécions particulièrement le travail de Sara Boccaccini pour sa palette de couleurs, très douce, mais aussi pour la simplicité et l’esthétique de ses illustrations. Chaleureux, réconfortant et familier, son travail donne envie de s’immerger dans cette ambiance si agréable.

Vous pouvez suivre Sara Boccaccini sur les réseaux :
 www.boccaccinimeadows.com
Instagram : @boccaccinimeadows
Et si cet article vous a plu, vous pourrez retrouver l’interview dans son intégralité sur notre site web début mars : www.womenwithpencils.com