LAVERNE COX

LAVERNE COX

LAVERNE COX

aka

La Plus Belle femme du Monde 

 

Bonjour, c’est HumourMan.

seal no GIF

Aujourd’hui mes p’tis loulous, je vais vous présenter quelqu’un qui a connu bien des pataugeages de semoules avant d’arriver là où elle est, c’est à dire au commencement d’une grande carrière, on l’espère : Laverne Cox.

Et non, ce n’est pas la soeur de celle qui a chanté les garçons qui perdent leurs cédilles et tout, j’ai vérifié. Nan mais parce que le nom ressemble un peu quand même..

Alors pour comprendre un peu toutes ces histoire de semoules, on va parler un peu d’ailes.

Les ailes c’est un peu comme des bras, mais pour les oiseaux et ça leur permet de voler dans le ciel, ce qui est pratique quand on est un oiseau. En général elles sont pourvus de plumes.

Attendez, zut. Ah oui nan. On va parler un peu d’ELLE ! Héhé, comme quoi les mots hein..

bird dancing GIF

Laverne Cox c’est une actrice afro-étasunienne née sous le nom de Roderick Laverne Cox, et Roderick quand il est petit, il comprend pas trop ce qu’il se passe. Tout le monde lui dit que c’est un garçon, alors qu’elle est certaine d’être une fille. Donc il se dit que c’est la même chose et il commence son agrandissement physique.

Le truc c’est qu’assez vite, on lui fait sentir que y’a un truc qui cloche carrément chez lui. Mais pas vraiment gentiment, à base de moqueries et de harcèlement scolaire. Même sa daronne l’aide pas vraiment.

Du coup elle essaye de se suicider à 11 ans. On est bien sur ce genre de semoule-vie quand même.

Mais, heureusement, la vie et l’école continuent et Roderick se jette dans la danse classique. ‘Fin il prend des cours quoi, faut pas tout prendre au premier degré hein. Sinon c’est beaucoup trop froid et c’est pas forcément bon.

Une fois qu’il a enfin fini son lycée, il part à New-York pour commencer une carrière d’actrice, et c’est à ce moment là qu’elle commence sa transition hormonale pour enfin correspondre physiquement à ce qu’elle est : une femme.

Mais une carrière à New-York, quand on est transgenre, ça met du temps, c’est compliqué et pendant 10 ans, elle galère, elle rame. Semoule-vie je vous ai dit.

Elle enchaine les petits rôles, genre des prostituées mortes dans New-York : Unité Spéciale, pendant qu’elle fait des shows de drag-queen dans un restaurant qui l’exploite un peu. Elle fait même une télé-réalité qui lui permet, et c’est pas piqué des gros melons, d’animer une émission de relooking, mais ça a duré qu’une saison.

Et un jour, alors que l’espoir retombe… que tout devient sombre… que tout n’est qu’ombres… et qu’y’a que des concombres… elle passe un casting et là : PrrrrTATATATA PIUUUUuuuuuu PFrrRRRRRr (c’est un feu d’artifice) : Orange is the New Black.

Alors contrairement à ce qu’on pourrait penser c’est pas une série qui parle de daltoniens qui se trompent de couleurs et qui cherchent à l’imposer au monde. C’est dans une prison de meufs aux Stèilletsse, du coup elles ont des combinaisons orange, c’est pour ça le titre enfait. Pas con.

Dedans, Laverne joue le rôle de Sophia Burset, une femme trans, et ça tombe bien pour une actrice trans. Ça paraît évident mais les rôles transgenre sont souvent donnés à des gens qu’ont 6 genres si j’ai bien compris, ce qui n’est pas très logique d’un point de vue de logique.

Et ça marche du tonnerre de Douarnenez si vous voyez ce que je veux dire.

laverne cox trans women GIF

C’est à dire qu’elle est nommée plusieurs fois pour son rôle des prix aux NAACP Awards (comme Angela Bassett vous vous rappelez ?) ou aux Emmy Awards, qu’elle fait la couverture du Time, qu’elle est élue Femme de l’Année par le magazine Glamour et est dans le top 10 des plus belles femmes du monde par le magazine People. Et c’est la toute première femme transgenre de l’histoire de l’humanité à être tout ça. Comme dirait mon imprimante : impressionnant.

On pars donc sur une renommée totalement internationale. Et une fois n’est pas coutume, qui dit célébrité dit micros tendus. Et ça, elle sait en profiter Laverne. Donc elle explique, et elle sensibilise sur sa condition de femme trans, et de toutes les difficultés que ça engendre au quotidien, mais aussi elle raconte son histoire, car tout le monde en a une différente et elle donne les petits conseils qu’elle peut et qui pourraient se résumer à : soyez qui vous êtes, n’ayez pas honte et soyez fiers.

Parce que comme dirait le Dalalaï des lamas : Le bonheur, c’est ton problème ok ? Alors tu fais avec ce que t’as stp. Ça va bien se passer tkt.

Voili voilou, moi je vais aller prendre un thé mon pote Mehdi…Oui, je vais mehdi-thé.

Merci pour tout ce que vous êtes, même si vous êtes de la tisane au fenouil par exemple.

the office love GIF

 

Dab sur vos coeurs, à la semaine pro.

ELLEN DEGENERES

ELLEN DEGENERES

ELLEN DEGENERES

aka

Ellen sans les garçons

Bonjour, c’est HumourMan.

nicolas cage hello GIF
 
 
Aujourd’hui est un jour un peu spécial puisque on va parler de quelqu’un qui a déjà eu son introduction dans ce si beau Chronique-Game.
Mais je ne vous en dirai pas plus… Allez voir comme ça on rajoute du suspens, comme dans le livre dont vous êtes le héros et tout.
Un indice : son tweet le plus retwitté s’est fait battre par un mec qui voulait du poulet.
C’est bon ? Vous pensez avoir trouvé ? Vous l’avez pas du tout enfait chu sûr. Tant mieux comme ça on va plus vite.
Aujourd’hui on va parler de la blonde avec des cheveux courts la plus cool du monde : Mimi Mathy.
C’est faux : Ellen Degeneres médames méssieurs ET TOUS CEUX QUI SONT PAS INCLUS DANS CETTE FORMULE PARCE QUE QUAND MÊME NAN MAIS OH.
Donc cette chère et belle Ellen qui n’est pas une poire au chocolat est une animatrice télé américaine, mais elle est aussi humoriste parce qu’elle est drôle.
C’est une des animatrices télé les plus connues du monde. La preuve : Dory du monde de Nemo a été conçu pour elle. Si ça c’est pas stylé, je sais pas quoi vous dire de plus que : pantoufle.
Le monde l’a d’abord connue en tant qu’actrice dans une sitcom en 1994 : Ellen. C’est parce que c’est son prénom ! Pas con hein ?
black think about it GIF by Identity
Rien de particulier à signaler au début, ça marchait bien et tout JUSQU’AU JOUR OÙ elle fait son coming-out en couverture du Time Et là, méga-boum, son personnage dans la série fait aussi le sien, avec Oprah qui joue sa psy. Impossible de rater le truc.
Donc on se retrouve avec la toute première artiste à révéler un truc pareil au grand public et la toute première personnage principale homosexuelle de l’histoire de la télévision.
Vous, imaginez, le, scandale.
Y’avait déjà pas mal de rumeurs sur une révélation de ce type, donc y’en a qui étaient pas contents. Genre le tournage de l’épisode a dû être interrompu parce qu’y a eu une alerte à la bombe. Aux Younatide Staïtes, ils rigolent pas avec les trucs de pédés tu comprends. Ça met des sales coups de pressions.
Mais bon, ça a pas marché, sorry not sorry les rageux, et ça a même été un sacré avancement pour les homos au final.
Et 20 ans après la sortie de l’épisode, elle a eu la médaille de la Liberté par Barack Obama. C’est la plus haute récompense civile américaine. Une consécration. Un peu comme passer dans VidéoGag.
the office agree GIF
Bon la série s’est arrêtée parce que les studios arrivaient plus à assumer et les annonceurs étaient coincés par les lobbys anti-gays.
Une autre chaîne a essayé d’en relancer une en 2001 mais ça a pas tenu plus d’une saison :The Ellen Show. En même temps ils ont juste repris le nom de l’autre série, mais en rajoutant Show. C’est malin mais ça se voit quand même hein !
Et enfin on arrive au Ellen Degeneres Show, en 2003. Nan mais si ils vont au bout du concept des noms, c’est bien.
Cette fois c’est pas un sitcom, c’est un talk-show. C’est Ellen qui parle, qui danse, qui chante, qui clape, qui met ses baskets, qui interview des gens et tout et tout.
Ça fait quinze ans que l’émission est l’une des plus regardées là-bas et elle a gagné 24 Emmy Awards ! 24 ! C’est quand même un nombre hautement composé et hautement indicateur, mais c’est aussi un nombre Harshad et semi-méandrique ce qui est totalement vérifiable.
Et c’est bien parce que 24 est un nombre semi-méandrique qu’Ellen a présenté deux fois les Oscars et c’est, encore, la première personne ouvertement homosexuelle à faire un truc pareil.
Allez voir ses présentations, y’a des blagues et tout c’est pas mal.
Vous l’avez compris, Ellen Degeneres a un peu servi de tête de mire pour toute la communauté homosexuelle. Elle a pas mal essuyé les pots cassés, parce qu’ils étaient plein de poussière didon.
ellen degeneres obama GIF
 
Elle s’en est pris plein plein la gueule et beaucoup disaient qu’elle serait finie, ou en tout cas qu’il fallait mettre fin à sa carrière, carrément.
20 ans plus tard, elle est au top of the television’s world.
Ellen Degeneres, si on lui générait un dé, elle serait un 6. Voire même une quinte fluche !
Alors n’hésitez plus, n’ayez pas peur, foncez comme elle et coupez vous les cheveux en blond. Ça marche.
Love, et waw-double-rainbow-oh-my-god
Je vous aime tous de façon mesurée en fonction de ma connaissance de vous, mais je vous aime tous quand même.


 
 
 
Par Guilhem du Fayet 
Illustration par Lucie Mouton

RUPAUL CHARLES

RUPAUL CHARLES

RUPAUL CHARLES

aka 

Best Squirrel-Friend

 

Bonjour, c’est HumourMan.

the princess bride hello GIF
 
Vous avez déjà vu une perruque ? Et sinon vous connaissez Netflix ? Alors y’a The Blues Brothers dessus, mais y’a aussi RuPaul’ Drag Race, et c’est de ça qu’on va parler aujourd’hui mes chers petits loulous-cocos-lapins.
‘Fin on va pas parler que de l’émission, parce que c’est une émission et dans ce chronique-game on prézante des gens mais vous allez comprendre. Vous allez voir. C’est pas très compliqué. Vous êtes prêts ? Ça va arriver vite hein. Oulala. Attention…

On va parler de son créateur : RuPaul Charles.

RuPaul c’est une Drag-Queen méga-famous. La preuve c’est qu’il est connu alors c’est que c’est pas un cousin de Sean Paul, qui est un chanteur jamaïcain assez souvent busy à prendre les températures. Sûrement un passionné de la météo.
Qui dit Drag-Queen, dit States, parce que c’est quand même là-bas qu’elles font le plus de trucs, genre des shows télés, de la musique, du cinéma, de la mode où même du théâtre ce qu’on voit quand même assez peu dans le monde.
Pour Ru, le bail de base, c’est la zikmu. Le genre de zik de club des 90-2000’s, absolument calibré. Eh bien dites-vous qu’entre 1993 et aujourd’hui y’a 11 albums qui sont sortis. 11 !

C’est plus que Justin Bieber et Jacques Chirac réunis.

 
jacques chirac archive GIF by franceinfo
 
Et pi même que son single Supermodel (You Better Work) se cale en 45/100 dans le Billboard. Elle t’as dragué la Drag. Pas mal hein ? C’est un jeu de mot parce que la sonorité ressemble !
Mais c’est pas tout à fait pour ça que RuPaul est connue. Son game principal, en plus des soirées, c’est la télé. Et le maquillage parce que c’est la toute première Drag-Queen au MONDE explosion de ballon de baudruche remplie d’un mélange de paillettes et de petits papiers brillants à être égérie d’une marque de cosmétique en 1995.
Et le cosmétique, je me suis renseigné, c’est pas du tout un truc avec des planètes enfait, c’est du maquillage.
Mais bref.
A l’époque où RuPaul c’est « la Reine de Manhattan » en 1996, elle lance le RuPaul’s Show. C’est un show télé assez classique, avec des interviews de gens et des sketchs et tout, sauf que c’est RuPaul et Michelle Visage, son acolyte de toujours, qui présentent l’émission et c’est là le p’ti supplément tu vois. Comme un cheddar surprise dans un kebab tu vois. Y’a même Diana Ross, la muse de RuPaul, qu’est venue une fois. Tu vois.
bitch slap GIF
Et pi y’a eu le fameux-célebrissime RuPaul’s Drag Race. J’ai dit fameux célebrissime et tu connais pas alors qu’en plus c’est sur Netflix : t’as la pression comme dans le fond des mariannes.
Je parle évidemment de la fosse géologique, j’ai pas de copines qui s’appellent Marianne, déso.
Donc le Drag Race c’est une émission de télé qui existe depuis 2009 et c’est tout simplement un concours de Drags-Queens pour élire la Drag-Queen superstar du monde actuel d’aujourd’hui. RuPaul c’est complètement la Geneviève de Fontenay des Drags.

Ils sont très beaux toutes les deux, sauf que y’en a une qu’est moche.

cinco de mayo feliz GIF
Le truc fou c’est que y’a plein, plein d’épreuves différentes. Elles peuvent devoir poser pour des photos et être stylées alors qu’elles sont en train de sauter sur un trampoline en talons ou alors concevoir un look, de la robe au maquillage, avec un thème complètement pété en une demi-journée. Y’a de la danse, du chant, des défilés, de l’humour, des parodies… C’est super complet en terme de divertissement et tout ça demande quand même du skill tavu.
C’est quand même autre chose que boire une noix de coco en 2 min contre un tatoué-musclé avec un accent. En plus c’est même pas possible de boire une noix de coco, c’est le jus qu’on boit.
Et comment parler de l’émission sans parler de l’épreuve la plus célèbre : le Lyp-Sync For Your Life.
C’est un battle de playback où les Drags sont jugées sur leurs performances pour savoir qui sera éliminée et ça donne des trucs assez mythiques.
Enfin voilà c’est tout ça RuPaul, mais c’est aussi grâce à lui que l’image des Drags a un peu changée.
La sienne est très bitchy certes, mais gentille et amicale, alors qu’on voyait plus des personnages un peu trash, ou méchants même. Genre Divine. Vous vous rappelez ? émotion-petit lapin qui sourit-regard du chat potté
Au final son émission a permis au monde de voir qu’une Drag-Queen c’était un peu plus que juste un mec qui se déguise. Y’a v’la le taf derrière ! C’est même un métier pour pas mal d’entre elles.
Voilà, c’était RuPaul la Drag la plus connue des States et donc du monde parce que c’est comme ça que ça marche avec cette unité d’Etats.
sashay away GIF
 

C’était HumourMan pour le Cacti-Web, à vous les studios !

Hihi j’ai fait genre c’était en direct et tout alors que c’est sur internet !

 

 
Par Guilhem du Fayet 
Illustration par Lucie Mouton

CHRIS(TINE & THE QUEENS)

CHRIS(TINE & THE QUEENS)

CHRIS(TINE & THE QUEENS)

aka 

CHRIS

Bonjour, c’est HumourMan.

bom dia hello GIF by Kevin Carter
Aujourd’hui je vais vous vous aider à tenir debout même si le ciel vous coule sur les mains. En ce fantastique jour d’hui, on va découvrir ensemble l’univers d’un hibou femme qui fait des phrases avec pleins de mots géométriques et qui te fait sonner le français en musique comme jaja : Chris.
Alors enfait c’est Christine and the Queens mais là elle sort un album et du coup elle veut qu’on l’appelle Chris. C’est un diminutif d’un surnom quoi. Alors qu’en vrai elle s’appelle Héloïse. Rien de bien compliqué.
Pour ceux qui la connaissent pas, c’est une nana qui danse vachement bien et qui a fait un bon buzz à base d’éclatement de game en 2014 avec son album Chaleurs Humaines. Elle en a quand même vendu plus d’un million dans le monde (Pour le premier d’une française, c’est swaggy-swagg !)

Voilà. Je pourrais pas faire plus court.

sorry tom hiddleston GIF
C’est parce qu’il me faut de la place, vous comprenez y’a plein de choses à dire sur Christine and the Queens alors ça serait dommage d’écrire pour raconter des trucs que vous connaissez sûrement déjà. C’est un peu mon cheval de bataille d’ailleurs. Autant pas faire du remplissage et garder un nombre de caractères suffisant pour que la chronique tienne sur internet. Le but étant clairement d’éviter de parler pour ne rien dire sinon ce serait vraiment abusé. Lol quoi.
Je sais pas si vous avez remarqué, mais Christine and the Queens, c’est un pseudo. Enfait le the Queens c’est pour faire référence aux Drag-Queens qui l’ont aidé à devenir Christine quand elle est partie à Londres parce qu’elle était déprimée.
C’est après ça qu’elle s’est mise à faire de la musique, elle sors 2 EP qu’elle a tout fait toute seule, elle fait 2-3 ptis concerts, et bim le premier album. Et bim, t’es choqué.
C’est avec cet album qu’on commence à voir le brouillage de piste de Chris. Déjà musicalement, on a un espèce de mélange entre chanson française, de l’électro et une sorte de R’n’B avec de l’anglais et du français dans chaque morceau.
Qu’est ce que donc que quoi ? Chut chut. Écoutes, c’est bien tu verras.
Mais c’est le personnage de Christine qui est captivant aussi.
L’aviez vous déjà vu ? Y’a une réflexion autour du genre dans l’oeuvre de Chris.
Enfait Chris elle veut être neutre, parce qu’elle a toujours considéré qu’être une femme était un obstacle, elle le dit dans le Time en tant que Top 10 de la nouvelle génération de Leader. Et c’est elle qui fait la Une en plus. On attend la Deux avec impatience.
Faudrait qu’on fasse un Cacti-pantalon de la badasserie parce que là ça commence à faire beaucoup de nanas stylées quand même.
Alors c’est panthéon que je voulais dire. Pas pantalon. Nan mais les mots se ressemblent quand même vachement aussi.
C’est de sa faute aussi elle brouille tout !
selling jr smith GIF
On a quelques notions de ça c’est masculin, ça c’est féminin et elle, elle fait un jokari avec. Y’a qu’à voir sa façon de s’habiller ou de danser, elle travaille tout avec son personnage pour qu’on sache pas trop. Comme ça elle peut être qui elle veut sur scène.
Jusqu’ici on était sur quelque chose d’un peu dandy, un peu sage, romantique, presque mesurée. Mais dans son dernier clip, on voit que ça évolue : elle s’est coupée les cheveux, elle est toute musclée et elle a une danse plus énergique, plus dans la démonstration de force mais en même temps carrément érotique.
Toutes ses inspirations musicales c’est des mecs en plus. Et ça s’entend.
Y’a quelque chose de flou dans tout ça. De fluide. De flambant. De flegmatique. De floral. De flexible. De floconneux. De flingueur.
Il y a tellement de mots en « FL » !! Maintenant vous pourrez être encore plus forts au Humour-Scrabble. De rien, ça fait zizir.
Elle dit que Christine c’est un peu la représentation publique des réflexions d’Héloïse.
Elle écrit un chouette super truc dans le magazine « Égoïste » où elle parle de tout ça. Dedans elle dit : « Non, je ne compte pas vous rendre la tâche plus facile avec des définitions qui inciteraient à la paresse. Je compte vous enrager à coups d’hésitations ». Chu désolé mais c’est carrément clair que c’est assez flou. Le seul truc qu’est clair c’est qu’elle fait du bon son tavu.
Y’a eu Boy George, y’a eu Georges Michael, y’a eu Michael Jackson, y’a eu Madonna, et y’a Christine. Et comme dirait cette espèce plumée qui nous réveille à la campagne dans la langue de Mr Bean : Cock-a-doodle-doo.
chicken GIF
A priori son projet sors à la rentrée, d’ici là on va regarder doucement son personnage muer et j’peux vous dire que ça va crisser des miches. Et comme dirait un hibou femme en voyant son hibou sexfriend arriver : Oh bah ça c’est chouette !
Allé salut, je vais aller repasser ma cape parce que là c’est plus possible, en plus je dois aller rendre visite à mon Kebab préféré, vous imaginez pas le stress.
Bisous hein !
 
Par Guilhem du Fayet 

ERIKA LUST

ERIKA LUST

ERIKA LUST

aka 

La lumière au plafond du Porno

Bonjour, c’est HumourMan.

old man love GIF by Charlie Mars
Aujourd’hui on va parler de plein de trucs cochons cochons didon, et le truc pratique, c’est que y’a plein de trucs que je vais pas avoir besoin de dire parce que Cacti, Cacti-Cool : y’a les merveilleuses et fantastiques chroniques Dis Maîtresse. Allez les lire, c’est vachement chouette,.
Et EN PLUS c’est une formidable introduction à mon sujet d’aujourd’hui : Erika Lust.
Préparez vous à lustrer vos plus beaux poireaux et abricots mes p’tis Coolkids, parce que ça va fêter du slip !
Erika Lust, son vrai nom c’est Hallqvist mais chut, est suédoise, ce qui nous fait une belle jambe en kit à monter soi-même SAUF qu’elle habite en Espagne, ce qui nous fait macarena, c’est tout ce que j’ai trouvé. C’est là où elle réalise ses films de boules qui ne sont pas des boules en plomb rayé, même si le but est aussi de se rapprocher de quelque chose de cochon.
shiny GIF
Donc un jour, après avoir fait pas mal d’études dans son si beau pays du nord où il fait froid et nuit, elle déménage à Barcelone. Un autre jour, elle se téma un porno avec son boyfriend de l’époque, et là c’est le drame : qu’elle vois-je ? Des choses pas vraiment jojo didon. Et d’un coup elle se dit : « mais attend, je vais réaliser des films érotiques comme ça il seront vachement bien et tout ! ». C’est comme Archimède dans sa baignoire sauf que c’était pas pour la Science et qu’elle avait probablement un sexe dans les mains.
Alors elle se lance, (sans se faire mal), dans une école de cinéma, elle monte sa boîte de production et réalise son premier film pour adultes, avec SA vision cette fois, pour son projet de fin d’études.
C’est The Good Girl, sorti en 2004. Elle a mis son film sur internet pour voir si ça marchait, et en pas beaucoup de jours le truc se fait télécharger des millions de fois ! Genre 2 !
Ce qui prouve qu’un porno un peu différent, eh bien ça marche quand même nom d’une bite en bois d’sapin.
Enfait Erika c’est une féministe pro-sexe. C’est à dire qu’elle veut que les femmes et les minorités sexuelles en général se réapproprient leurs sexualité et ses représentations, même quand c’est monétisé.
C’est donc parti pour une formidable aventure de films de culs respectueux. Elle commence à en faire d’autres et elle reçoit des prix et tout ! Parce que fun fact : il existe des prix pour récompenser les films de boules, faut juste que y’ait des sexes aussi, sinon ça marche pas.
Et depuis tout roule ! Ses films attirent l’attention des gens et des médias, parce que tiens c’est bizarre ? Il pourrait exister des films sexuels mais qui soient biens foutus ?
surprise wow GIF by Andrea
Elle a même lancé depuis un truc qui s’appelle XConfessions. Elle a demandé aux gens de lui envoyer leurs fantasmes, leurs histoires de coucheries, qu’ils voudraient mettre en films, et elle s’occupe de tout le reste. Résultat : ça fait une longue série de court-métrages, tous inspirés d’histoires vraies. C’est stylé hein ?
Le truc qu’est très important pour Erika, c’est de faire des tournages et des tiques. Nan. Des tournages éthiques.  Par exemple tous les acteurs se mettent d’accord sur ce qu’ils vont faire avant, tout est testé et propre, tout le monde est payé comme il faut et ils ont des vraies pauses. Tout comme un tournage normal et professionnel et légal.
Enfait elle apporte un peu de lumière dans ce monde si sombre… on peut donc dire qu’Erika Lustre.
L’idée c’est que vu que tout le monde en regarde et surtout les jeunes, alors autant qu’ils regardent des trucs qui soient un peu plus proches de la vraie sexualité, pas forcément hardcore avec des nanas et des chibres qui n’existent pas dans la vraie vie et où tout est pas concentré que sur l’aspergation du mossieur sur le visage de la dame.
C’est grâce à des gens comme Erika que tout ce monde de chattes et de nichons qui claquent peut se diversifier un peu. Les site de culs c’est 1/10e de tout l’internet mondial, alors autant que y’ai des trucs quand même chouettes à regarder parce que sinon tout part en couilles !
ET C’EST LE CAS DE LE DIRE ! 😀 😀 😀 😀
Prenez soin des cliclis que vous avez sous la main, et des glanglands aussi, c’est fragile tout ça.
Bisou, bisou.
 
good bye GIF
 
Texte – Guilhem du Fayet

MARIA CALLAS

MARIA CALLAS

MARIA CALLAS

aka 

La Bible de l’Opéra 

 

Bonjour, c’est HumourMan.

slow baby animals GIF

Vous connaissez Cascada ? C’est un groupe de Dance allemand qui s’est fait connaître avec une reprise de Everytime We Touch de Maggie Reilly en 2007.

Cette chronique, ne raconte pas leur histoire.

Bouuuum CE GENRE D’ENTRÉE EN MATIÈRE MAMÈNE ! ON EST LÀ NOUS !

Aujourd’hui on va parler de la plus grande Diva du 20ème siècle, la Divina Assoluta. Ça veut dire l’Absolu Divin en italien. Celle à côté de qui Mariah Carey est un apéricube et Cindy Sanders en est le papier aluminium. On est sur du romantisme, du tragique, du lyrique, du velours et du diamant, sur la chanteuse incroyable qui stoufle encore les époux : Maria Callas médames méssieurs.

Donc déjà la Callas c’est une grecque née aux States-Unitède et morte à Paris. On est déjà sur de l’international. Si vous la connaissez pas, c’est LA soprano. La « Bible de l’Opéra ». Depuis qu’elle est morte on est dans l’ère post-Callas, c’est pour vous dire. Y’a clairement eu un avant et un après Maria Callas dans le chant lyrique. Y’a même des rôles que les chanteuses d’aujourd’hui ont peur de reprendre parce que passer après elle c’est beaucoup trop de pression.

Ca-llas, cet univers impitoyable.

Pi Maria à la base son vrai nom c’est Anna Maria Sophia Cecilia Kaloyeropoulou. C’est quand même super fort d’avoir réussi à faire une carrière aussi stylée avec un nom de famille aussi drôle.

Mais alors…C’est quoi les bails avec elle ? Hahaha je vois que vous êtes pas dans le Lyrique-game. Mais c’est pas grave, Doc-HumourMan est là pour tout vous raconter. D’ailleurs une fois quand j’étais petit, j’étais en train de grimper sur un arbre, y’avait des feuilles et tout c’était vachement bien. Si toi aussi tu veux tout raconter des choses de quand t’étais petit, lâche tes comm’s lol.

arrested development wink GIF

Enfait elle a un peu bouleversé tout ce petit monde du chant lyrique qu’est si bien codifié, et tout ça avec sa voix.

Pleins de spécialistes disaient que sa voix était pas spécialement jolie à la base, trop chaude, limite rauque, trop strident dans les aigus. Mais elle avait une tessiture stylée. La tessiture c’est tout ce qui a entre la note la plus basse et la plus haute que t’arrives à chanter avec autant de force. Alors Freddie Mercury avait une tessiture de 5 octaves, elle c’était 3 mais dans le lyrique mon coco. On est pas sur la même technique vocale. Et en plus son truc c’était le Bel Canto, une technique de chant ultra riche en fioritures qu’on entendait plus depuis plus de 100 ans.

Avec toutes ces richesses de chant, elle arrivait à moduler sa voix pour que ça colle parfaitement aux rôles qu’elle interprétait. Tout ça combinés aux gestes qu’elle pouvait ajouter et on s’y croyait de ouf. C’était limite plus une comédienne qu’une cantatrice. Elle jouait pas, elle était. Comme Heath Ledger avec le Joker sauf qu’elle s’est pas suicidée.

Et ça lui a permit d’avoir des rôles qu’on aurait dit pas fait pour elle et ça, ça rendait ouf.

Genre elle a jouée Brünnhilde, une déesse, dans La Walkirie de Wagner qu’est un des rôles les plus chaud du répertoire ET le rôle principal d’I Puritani de Bellini qu’est méga-dur mais en plus dans un registre de voix différent, tout ça dans la même saison, et au tout début de sa carrière. C’est complètement ouf, C’est totally une boss ass bitch bitch bitch bitch bitch bitch bitch.

the office bj novak GIF

Et pi sa précision, sa rigueur d’interprétation, y paraît qu’on arrivait même à entendre les virgules dans le texte, rien qu’à sa façon de chanter. « S’il est écrit, il faut le chanter. ».

Et enfin elle a permis à tout le monde de redécouvrir des œuvres. Genre y’avais des trucs ou tout le monde disait : « oué… ça c’est pas ouf » et elle disait : «mais si ! » et du coup : « ah oué enfait t’as raison, t’es trop forte meuf ! Check ! ».

Pour vous dire, normalement dans le lyrique, y’a des Soprano machin ou des Soprano truc, bah elle on a fini par la classer Soprano sans limite. Et ça, mamène c’est pas piqué des mamelons.

Enfin bref, on pourrais continuer longtemps comme ça mais y’a déjà presque un bouquin qui sort tous les ans sur elle, sa vie, son œuvre que du coup je vous laisse creuser. Mais je ne parle pas d’aller chercher une pelle pour faire un trou. Et quand je dit trou, c’est pas pour parler de fesses et tout hein, ça n’as rien à voir. Vous avez vraiment l’esprit mal placé c’est ouf…

On parle de Maria Callas quand même, calmez-vous quoi.

1962 GIF
 
Texte – Guilhem du Fayet