CAROLINE DE HAAS

aka

Le féminisme bleu blanc rouge.

 

Bonjour je suis HumourMan  

 

Allright everybody. Now je vais vous présenter une féministe française.  Alors. Hum hum.

ELLE a été scoute, elle a fait  une partie de  ses études à Lyon, elle a été       *prend une longue inspiration*

Conseillère-Chargée-des-Relations-avec-les-Associations-et-de-la-Lutte-Contre-les-Violences-Faites-aux-Femmes

pendant 1 an sous le gouvernement Hollande et, grâce à ça, elle est officiellement en charge du Record du métier avec le plus loooooooooooooong nom du monde, jesuisjesuisjesuis ?  

 

Cher  cool kids, laissez moi vous introduire Caroline de Haas.  

(J’ai failli faire une blague avec « vous introduire » mais je l’ai pas faite.)  

 

Caro  c’est une grande  militante. C’est souvent elle qu’on appelle à la télé quand on parle de féminisme. Y ’a  pas longtemps elle  a rédigée, avec une trentaine d’autres militantes, une tribune : «  Les porcs et leurs allié.e.s ont raisons de s’inquiéter » pour répondre à celle du « droit d’importuner  » signé par tout un tas de  Catherines. Dans leur réponse, elles reprennent un par un les arguments vus dans la tribune des Catherines pour les démonter. Pour dire que non, c’est pas la responsabilité des femmes quand elles se font agressées, que en fait si, c’est important de surveiller le langage parce que le langage structure les choses dans les têtes et que si, c’est bien que les choses bougent. C’est pour du mieux en fait.  

« Les femmes sont des êtres humains. Comme les autres. Nous avons droit au respect. Nous avons le droit fondamental de ne pas être insultées, sifflées, agressées, violées. Nous avons le droit fondamental de vivre nos vies en sécurité. »

Héhé ça vous en bouche un coing hein ? 

 

En 2009, elle a créée  une association qui s’appelle  Osez le Féminisme  !  Le but est de « faire augmenter le niveau de féminisme dans la société » et j’ai appelé cela : une féminondation. Et le premier week-end de formation était à Lyon ! Toujours en avance  les gones. Bang bang, rpz le  69. Je parle ici du département.  

Donc ils forment des gens et agissent dans toute la France et même à l’étranger, à propos de pleins de sujets : contre l’homophobie, la banalisation des violences faites aux femmes, les stéréotypes sur les jouets d’enfants ou tout simplement contre le sexisme ordinaire. Le sexisme ordinaire c’est celui que tu vois pas trop, celui où tu t’en rends pas trop compte qu’en fait  c’est sexiste. C’est par exemple quand tu juges l’apparence physique ou le comportement d’une femme que tu connaîs (ou pas). Jugement que t’aurais rarement fait à un mec en plus donc en plus d’être juste chiant, c’est sexiste.  

 

Caroline elle est aussi  cheffe d’entreprise.   

Elle a fondé le groupe qui s’appelle  Egae, d’égal à égale. C’est une agence de conseil et de formation en féminisme pour le privé et le public. Donc ils vont quelque part, ils voient que le temps passe et passe et qu’y’a beaucoup de choses à changer, ils font le bilan, calmement, et bim, formations et conseils. Ils disent que le but est de « percuter l’illusion de l’illégalité ». Et si vous comprenez pas ce que c’est, allez sur le site, y’a un quizz, c’est marrant on apprend pleins de trucs !   

Et aussi, une des actions de la boîte, c’est d’avoir créée, avec d’autres boîtes, un annuaire sur internet de toutes les femmes expertes en quelque chose. Ça s’appelle expertes.eu. Parce que y’a des gens qui disaient « euh  ouiiii, mais d’accooord, mais y’a pas de femmes expertes ! »Et bah bim, dans tes dents Gontran,  en fait  y’en tout un  tas.  

Et quand je dit tas,  c’est  pas pour être péjoratif  hein. Oui parce que je vous vois venir, quand on dit « ah bah lui/elle c’est un sacré tas ! » bah oui mais non c’est pas ça que je voulais dire. Vous m’interprétez mal à chaque fois c’est chiant je suis obligé de tout préciser…  

 

Tu connais la blague des gens qui répondent par la négative ?   

 

 

 

Texte – Guilhem du Fayet 

Illustration – Studio Liu 

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :