Lundi au soleil, vetements & accessoires brodés dédiés aux vacances

Lundi au soleil, vetements & accessoires brodés dédiés aux vacances

Lundi au soleil, vetements & accessoires brodés dédiés aux vacances

Conseil de la rédaction: écoutez ce morceau pendant la lecture de cet article !

 Est-ce que LUNDI AU SOLEIL serait enfin LA marque de vêtements pour te mettre de bonne humeur? YEP ! Entre sweat-shirts, culottes, caleçons, body, pochettes et autres joyeuseries comme des cartes postales ou des kimonos, le mot d’ordre est le même: LES VACANCES. A la mer, à la montagne, à la campagne et même aux endroits les plus inattendus… Il y en a pour tous les goûts. 

“Lundi au soleil, c’est la caresse chaude qu’il manque à tes journées, la promesse d’une folle nuit d’été, la touche colorée qui te fait voyager.”

Bon et si vraiment vous n’aimez ni la mer, ni la montagne, ni la ville… Lundi au Soleil est quand même là pour vous. Sa dernière collection “BAIN COSMIQUE” vous propulse droit dans l’espace.

“Bain cosmique” est composée de sweats, caleçons mixtes, culottes, masques de voyage, protège-passeports et cartes postales. La majorité des vêtements & accessoires sont fabriqués en France, de façon éthiqueartisanale et une partie de la production est réalisée par un atelier de ré-insertion professionnelle. 

Les vacances Terre à Terre, c’est terminé.
Cette année, on prend le large à bord de notre fusée. Exit les étoiles de mer : on collectionne les astres du cosmos, on prend un bain d’univers et on se prélasse sur les anneaux de Saturne plutôt qu’en bord de mer.

On a posé quelques questions à Vanessa Lellouche, la dame derrière Lundi au Soleil…

Ca évoque quoi pour toi les vacances ?

Bonheur, soleil, détente et mojito !

Tes produits sont « made in France », c’est important pour toi de communiquer tes valeurs via ta marque?

Oui, j’essaye de consommer moins et mieux, ce n’est pas encore parfait mais je fais des efforts et ça me procure un bien fou. De la même façon, c’est important pour moi de travailler en valorisant l’art et l’artisanat. Une partie de la production est réalisée par un atelier de ré-insertion professionnelle composée d’une super équipe avec qui j’apprends au quotidien. J’aime travailler avec des personnes avant tout, avoir le contact direct.. Il y a tout l’aspect humain qui existe dans mes vêtements. 

Comment tu choisis les illustrations pour les broderies?

J’illustre partout et tout le temps !

Je m’inspire beaucoup des gens que je croise. Ils sont fascinants. J’aimerais être dans toutes les têtes pour comprendre les situations loufoques qui peuvent parfois se créer, comprendre leur choix, leur réflexion, leur rire ou leur mouvement inapproprié. J’aimerai savoir se qui se cache derrière leur décision.. bien sûr je n’ai aucune réponse, seulement de drôles de situations qui se présentent à moi. J’imagine souvent les histoires créant le “avant” et le “après”.

J’illustre aussi beaucoup en vacances. Au ski, j’imagine la collection d’été et en été celle d’hiver 😉 

Ensuite, c’est l’entonnoir. Je sélectionne puis réduis la sélection. Mes amis reçoivent alors un mail avec comme objet « ton avis » où les questions fusent..

Puis je fais des choix pour ne pas tout sortir et éviter la surproduction. 

Je choisis l’illustration la plus adaptée à la couleur, la matière et au produit. Tout est réfléchi: le tissu, le placement des illustrations, la couleur des fils… Je préfère faire des choix en proposant peu de pièce de qualité plutôt que de tout produire pour “être sûre que ça plaise”.

Ton talent le plus inutile? 
J’imite assez bien Vanessa Paradis qui chante Joe le taxi (mais seulement la première phrase… Du coup c’est vraiment inutile, ça répond parfaitement à la question !)

Une chanson pour illustrer ta vie?

Il en faut peu pour être heureux (chanté par Balou bien sûr)

A quel animal aimerais-tu pouvoir parler ? Et qu’est-ce que tu lui demanderais?

Sans hésiter à un hippocampe ! Je lui demanderai ça fait quoi d’accoucher pour un mec ?!

Pour retrouver toute cette fabuleuse collection et bien plus encore, foncez sur www.lundiausoleil.com

Et pour toujours plus de tête dans les étoiles, retrouvez la marque sur Instagram: @lundi_au_soleil

Erotic Market

Erotic Market

Erotic Market

EROTIC MARKET est de retour avec son EP Boredoms, pour le plaisir de toutes les oreilles de la galaxie !

Queendoms clôturait un cycle, celui de la prise de pouvoir. Boredoms ouvre celui de l’apaisement et du dépouillement.
Avec l’aide de King doudou à la réalisation, Marine, auteure compositrice, délivre un album très lumineux où la mélancolie flirte avec la danse, comme l’aveu joyeux que quelque chose est mort et quelque chose renait.

Rencontre avec Marine, la voix, le corps, le cerveau, l’âme… derrière Erotic Market. Avant de la retrouver le 7 novembre au Périscope pour un concert garanti fantastique.

 

Qu’est-ce que tu dis aux gens quand ils te demandent de te présenter?

Bonjour je m’appelle Marine, je suis musicienne, mariée, 1 enfant 

Et quand on te demande de présenter ta musique?

Souvent je dis que je ne sais pas dans quelle case je dois être rangée, je propose a la personne en question d’aller écouter et de me dire comment elle appellerait ça. Ou sinon pour rester large je dis pop music. 

On peut lire que Boredoms ouvre le cycle de l’apaisement et du dépouillement, tu peux nous en dire un peu plus?

Avec Queendoms je voulais assoir un forme de royauté. Erotic Market etait devenu un solo et j’avais besoin que ça se sache. Meme avant cela, Blahblahrians mon 1er album etait empreint d’une forme d’arrogance dont j’avais besoin à l’époque. J’avais besoin de chanter fort pour qu’on m’entende. Maintenant je chante doucement pour qu’on m’écoute. Je me suis apaisée sur beaucoup d’aspects de ma vie. Je sais ma valeur et je n’ai plus besoin qu’on me reconnaisse. Je me suis reconnue moi même.

Si tu devais choisir une chanson pour illustrer ta vie…

C’est dur ça. Peut etre calling you de la B.O du film Bagdad Café car c’est la 1ere chanson que j’ai chanté devant un public, que le film est magnifique et que la mélancolie qu’elle renferme me parle beaucoup. J’aime ce mélange de tristesse et de lumière 

Bon aucun rapport avec la musique mais très important aussi: qui est-ce que tu invites à ton diner parfait?

King Krule et Frank Ocean. Je leur prépare des lasagnes. Je leur sers mon meilleur vin rouge. Et apres je les enferme avec moi dans un studio et je ne les laisse sortir que quand on a fait au moins une chanson ensemble.

Et pour finir, une chose à faire avant de mourir ?

Vivre. 

Retrouvez Erotic Market sur Facebook, Instagram et Youtube. 

Et en concert au Périscope à Lyon le 7 novembre.

Photos de Ramataupia

 

Interview par Claudia Bortolino

 

 

 

La ville et les nuages

La ville et les nuages

La ville et les nuages

Ce mois-ci on vous présente louise plus connue sous le nom de lavilletlesnuages et sa vision colorée du dessin.

Pourquoi avoir choisis le nom Lavilletlesnuages ? 

Oh, ça fait longtemps déjà que je porte ce nom. Je l’ai choisi lorsque je suis entrée à l’école. Ça vient d’un dessin de Jean-Charles de Castelbajac. Depuis quelques années il fait des dessins à la craie dans les rues de Paris (@craieateur). Son dessin n’était pas précisément « La ville et les Nuages », c’était plutôt une phrase « Dans la ville et les nuages je serai avec toi », je ne sais plus exactement et je n’ai malheureusement jamais pu retrouver ce dessin. Je vis à Paris mais vivre en ville ne m’empêche pas de faire des choses très colorées. Ce nom créait un mi-chemin, entre ciel et terre.

Comment te représenterais-tu, ainsi que ton travail, à un job-dating ? 

Je n’ai jamais vraiment fait de job-dating alors je pourrais pas te dire ce qu’il faut dire. Je dirais que j’essaye de proposer une vision. C’est justement avec cette idée là de mon travail que j’ai commencé à vraiment savoir où je voulais aller. Je cherche à proposer une vision du monde qui soit positive sans être moralisatrice. J’essaie de toujours positiver les choses mais en laissant une place aux failles et aux moments de doute.

 Au départ j’avais un travail qui était vraiment tourné vers les femmes mais je me suis rendue compte que j’aimais étendre mon champ des possibles et toucher tout le monde. Malgré le fait que ma communauté soit majoritairement composée de femmes, il y a de plus en plus de garçons qui arrivent, ce qui est très chouette. J’aime parler de mode, de culture, de lecture. Aujourd’hui je dirais que j’envisage mon travail comme positif et universel. 

J’aimerais quand même dire que c’est assez difficile quand tu débutes d’avoir une « ligne éditoriale » claire. Ca met du temps à élaborer quoi… (rires) 

Qu’est-ce qui t’inspire? Comment tu choisis ce que tu vas dessiner ?

Mes lectures m’inspirent beaucoup. Pas dans ce qu’elles sont précisément mais dans ce qu’elles abordent, beaucoup de choses autour de la liberté, de l’envie d’être soi, etc. Elles m’inspirent mais prennent du temps à infuser. Ce n’est pas comme lorsque tu ouvres Instagram ou Pinterest et que tu te dis « c’est stylé je veux faire la même chose ». 

La mode m’inspire beaucoup également, dans ce qu’elle propose, dans les nouveaux créateurs qui émergent mais aussi pour ce que cela dit de notre époque. 

La nature m’inspire, essentiellement pour les couleurs. C’est une source intarissable d’accords de couleurs, de propositions de formes et de matières auxquelles on ne pense pas forcément. Il est très rare que quelque chose m’inspire précisément, généralement ce sera plutôt un message, un thème. Je réfléchis après à la forme que je vais choisir pour en parler.

Et puis tu prends quand même pas mal de situations de ta vie réelle de ce que je vois sur Instagram, non ?

C’est vrai. Je n’y pense jamais mais il est vrai que pas mal des petites BD que je peux faire, sur des grands sujets comme la peur ou le doute sont des choses que je vis et les dessiner m’aide à projeter mes peurs. Je ne suis pas la seule à penser ça, à vivre ça. Autant en parler et partager mes ressentis. La sincérité est très importante dans mon travail.   

 

Qu’est-ce qui te rend heureuse quand tu travailles sur tes illustrations ?

Je me dis que ce que je suis en train de dessiner pourra avoir un impact positif ne serait-ce que sur une personne. J’aime à me dire que mon illustration, où qu’elle soit diffusée (en général sur Instagram), pourra toucher cette personne qui a passé une journée un peu nulle et qui pourra se dire « ok aujourd’hui c’était pas cool mais ça ira mieux demain ». Si ça lui met du baume au coeur, c’est l’essentiel pour moi.

Quelles techniques utilises-tu ? 

Je travaille avec Procreate sur Ipad Pro, mais j’ai de plus en plus envie de retourner aux médias classiques. Avant, je travaillais beaucoup aux crayons de couleurs et malheureusement lorsque tu veux coupler l’illustration au monde de la publicité tu es presque obligé de passer par le digital. Avec les crayons, je perdais beaucoup de temps à scanner mes dessins et à les nettoyer. Grâce à l’Ipad j’ai trouvé une balance où je parviens à avoir un rendu crayon. J’ai recommencé à redessiner aux feutres pour mes carnets de croquis de rue, pour dessiner rapidement et ne pas prendre de place dans mon sac. J’ai l’impression que quand tu fais des choses à la main les gens se disent « Ok, elle sait vraiment dessiner », alors que quand tu es sur du digital ils peuvent se dire « C’est trop facile de faire un truc sur une tablette », or c’est faux. Si tu ne sais pas dessiner à la main tu ne sais pas forcément mieux dessiner sur une tablette.

 

Quels sont tes futurs projets ?  

Mon futur projet a commencé le 26 septembre ; j’ai lancé ma toute première expo à la SLOW Galerie à Paris. Mon deuxième gros projet c’est mon voyage en Corée, ce n’est pas entièrement pro mais je vais quand même mettre à profit ce voyage pour produire un peu de contenu vidéo. Je pense que ça peut être intéressant de tester un genre de vidéo-illustration. Et puis après nous verrons où mon crayon me mène ! 

Et pour finir, si tu pouvais vivre dans un film ou une série… 

Oulaaaaaaa ! J’ai honte mais la dernière série que j’ai regardé et adoré c’était la saison 2 d’Elite sur Netflix. Leurs tenues étaient incroyables. C’est un peu teenager mais allez, j’assume. Assumons, j’adore les séries en espagnol ! 

Choisir un film m’est impossible. Il y a tellement de films que j’ai apprécié. J’ai vu dernièrement « Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma et j’ai adoré. C’était magnifique sensuel. Bon, je ne suis pas certaine de vouloir vivre à la même époque parce que c’était quand même le XVIII ème siècle et on était pas à fond sur le droit des femmes (rires). Le film aborde d’ailleurs des sujets cruciaux comme l’avortement ou la place des femmes dans la peinture.  

Interview par Noémie Perrin

 

TON CUL, TON DESTIN (OCTOBRE)

TON CUL, TON DESTIN (OCTOBRE)

TON CUL, TON DESTIN (OCTOBRE)

Hellow les kiddos ! J’espère que vous allez bien. Vous le savez sûrement, ce mois-ci, c’est Halloween. C’est l’occasion de sortir votre plus beau costume et j’ai envie de passer un message (oui, de temps en temps j’enlève mon turban de tarologue et je mets mes lunettes de Lilith-la-Morale). Halloween, c’est les déguisements mais sur les réseaux, tous les ans, je vois du slut-shaming face aux costumes sexy (“slutty-nurse” par exemple). Et j’aimerais dire qu’à partir du moment où vous êtes majeur-e-s et vacciné-e-s, vous faites bien ce que vous voulez de vos petits culs,

ne vous laissez pas shamer si vous voulez (ou non) montrer vos fesses.

BÉLIER

 Vénus en Balance te rend ton mojo sexy. Tu as néanmoins besoin de sincérité et que tes partenaires soient fiables et expriment ce qu’iels veulent vraiment.

Idée de déguisement : un aimant, parce que c’est ce que tu es ce mois-ci.

Ça matche : Les Lions.

Ça matche pasLes Gémeaux, qui ne sont pas célèbres pour leur honnêteté, les Balances.

 

TAUREAU 

Vénus en Balance te rend ta confiance en toi, et tu oses aller parler à cette-ces personne-s qui te plaisent. Je n’ai qu’un conseil : si tu as envie, propose ! N’attends pas que les gens devinent ton désir. Profite d’Halloween pour laisser tomber tes barrières.

Idée de déguisement : Liza Monet, queen de la confiance ultime.

Ça matche : avec les Lions.

Ça matche pas : Les Gémeaux, les Vierges, les Scorpions.

GÉMEAUX

 Pluton en Capricorne te force à faire, malgré toi, le bilan de tes choix amoureux et sexuels. Des regrets, des remords, de la culpabilité, oui, tu vas passer un mois hyper fun. Tu aimes toujours autant séduire, mais un conseil : l’honnêteté te sauvera toujours sur le long terme.

Idée déguisement : Patrick Balkany, qui a pas trop l’air de se sentir coupable.

 Ça matche : Les Scorpions, les Capricornes, les Taureaux.

 Ça matche pas : Les Béliers, les Cancers, les Verseaux. 

CANCER

Insoucient-e, ce mois-ci tu te sens léger-ère, tu as envie de tester des nouvelles choses et de t’amuser. Mars en Balance te rend curieux-se et comme tout bon signe d’eau, tu as envie d’échanges de fluides.

Idée déguisement : du slime.

Ça matche : Les Poissons.

Ça matche PAS : Les Vierges, les Gémeaux, les Capricornes.

LION

Laisse-toi guider par ton intuition. Les choses se feront si elles doivent se faire, et je suis un peu vieille école là-dessus, mais parfois forcer les rencontres ne donnent rien, et ce mois-ci, c’est le cas pour toi.

Idée déguisement : Simba, Mufassa, Nala, bref, n’importe quel lion fera l’affaire pour ton ego.

Ça matche : Les Béliers, les Taureaux, les Verseaux.

Ça matche pas : aLes Vierges.

VIERGE

Le drapeau en berne et la mine triste, le début du mois ne sera pas forcément très joyeux. Et pourtant, ça repart assez vite si tu acceptes d’être à l’écoute de tes partenaires et de te laisser atteindre dans ta tour d’ivoire.

Idée déguisement : Maléfique.

Ça matche : Les Balances.

Ça matche pas : Les Lions, les Cancers, les Taureaux, les Sagittaires, les Poissons.

BALANCE

Tu as toujours été très charmant-e, séduisant-e, et c’est normal, pour un signe gouverné par Vénus. Comment ne pas aimer les Balances, moi, JE VOUS KIFFE. Et avec le soleil dans ton signe ton magnétisme fait encore plus de ravages.

Idée déguisement : Vénus, évidemment, ou un aimant, comme les Béliers.

Ça matche : Les Verseaux, les Vierges.

Ça matche pas : Les Béliers, trop d’aimants ça fonctionne pas bien.

SCORPION

Scorpion, un nouveau cycle se met en place pour toi. Nouvelles rencontres, nouveaux-elles ami-e-s, nouveau club échangiste… Bref, ose la nouveauté, ça te réussit !

Idée déguisement : spéléologue, parce que tu aimes quand il fait noir et qu’on sait pas trop où on va mais on y va gaiement.

Ça matche : Les Gémeaux, les Poissons.

Ça matche pas : Les Taureaux.

SAGITTAIRE

Dernier des signes de feu, alors que le froid s’empare des rues de la ville et des chambres les moins bien isolées, tu décides de faire la charité : tu es ok pour venir nous réchauffer lors des nuits sombres d’octobre grâce à tes enchaînements parfaitement maîtrisés.

Idée déguisement : Prométhée ou un tube de Harissa.

ça matche : Les Poissons.

ça matche pas : Les Vierges.

CAPRICORNE

Capricorne, les planètes ont décidé de t’en mettre plein la tête en faisant remonter pas mal de choses : comme les Gémeaux, attends-toi à un mois super fun fait de culpabilité et de regrets. Mars en Balance te demande aussi d’affirmer un choix (de partenaire) que peut-être tu n’es pas prêt-e à faire.

Idée déguisement : Isabelle Balkany, tu pourras sortir avec un Gémeaux pour Halloween.

ça matche : Les Gémeaux.

ça matche pas : Les Cancers, Saucisse, les Verseaux.

VERSEAU 

Ta vie affective (en dehors de tes amitiés sacrées je veux dire) s’intensifie, et… Tu y prendrais presque goût ! Il se peut même que tu te laisse succomber aux élans romantiques et passionnés d’un-e prétendant-e. Oui, oui, tu as bien lu : quelqu’un que tu n’auras pas envie de ghoster ! Je suis aussi choquée que toi, comme quoi tout arrive.

Idée déguisement : en fantôme parce que sincèrement nous sommes les rois-reines du ghosting, ou en zone 51.

ça matche : Les Lions, les Verseaux (on se comprend entre aliens), les Balances, Saucisse, les Poissons.

ça matche pas : Les Gémeaux, les Capricornes.

POISSONS

De tous les horoscopes que je peux écrire en ce moment, j’ai un peu l’impression que tu tire le gros lot, toi, en ce moment. Vénus dans ta Maison 12 voit ta vie bouillonner de plaisirs très intenses.

Idée déguisement : une friteuse.

ça matche : Les Cancers et les Scorpions, amateur-ice-s de fluides comme toi, les Sagittaires, les Verseaux.

ça matche pas : Les Vierges.

SAUCISSE

Tu organises des partouzes où tu diffuses en boucle la Compagnie Créole et Patrick Sébastien. C’est bizarre, mais pourquoi pas après tout.

Idée de déguisement : hot-dog (option végane si tu ne veux pas avoir la Peta sur le dos).

ça matche : Les Verseaux, amateur-ice-s de bizarreries.

ça matche pas : Les Verseaux, amateur-ice-s de bizarreries.

Par Sorcière Lilith
Illustrations par N O E M U