Lettre à Sojourner Truth (1797-1883)

par | Avr 1, 2019 | Breaking news pour l'outre tombe | 0 commentaires

Ancienne esclave et militante abolitionniste et féministe, auteure du célèbre discours féministe « Ain’t I a Woman ? » de 1851 à la Women’s Convention d’Akron, en Ohio.

 

 

Chère Sojourner,

C’est avec une énorme honte que j’avoue ne t’avoir rencontrée que cette année, alors que tu es pourtant un sacré monument du féminisme. Franchement, comment vous faites pour avoir des vies comme ça, vous les meufs trop badass ? Pour faire ce que vous accomplissez, il me faudrait au moins 248 ans, dont la bonne moitié passée à procrastiner.

Mais trêve de digressions, que s’est-il passé dans le monde du fight pour l’égalité ces derniers temps ?

Et bien le 27 mars dernier, c’était la Journée des femmes musulmanes, sur la thématique cette année des relations entre les femmes musulmanes et l’éducation. À cette occasion, Lallab, un « laboratoire d’idées et de rencontres à vocation féministe et antiraciste » fondateur du Muslim Women’s Day version française, a partagé plein d’articles et de témoignages de femmes concernées. Et bordel, en tant que femme blanche pas musulmane, bah je suis encore une fois tombée de ma chaise, presque littéralement : on est en 2019, et les femmes musulmanes font plus que jamais face à une violence institutionnelle sans limite.

Que ce soit en tant qu’élève de tous les niveaux scolaires, en tant que prof face aux collègues  ou en tant que future maman d’élève, tout le monde se permet de se comporter n’importe comment avec elles, ce qui a évidemment des conséquences parfois juste reloues, parfois terribles. En témoigne la proportion de femmes musulmanes qui se font agresser (il suffit de checker les faits divers), qui en fait les premières victimes de l’islamophobie en Europe.

Alors à cette occasion, pour les allié·e·s de la lutte antiraciste, Justine Devillaine (co-fondatrice de Lallab, avec Sarah Zouak) était l’invitée de l’excellent podcast Kiffe ta Race (de Rokhaya Diallo et Grace Ly)  pour parler de « Comment être un·e bon·ne allié·e ». Toujours sur Lallab (décidément, je les aime vraiment bien), un article intitulé « 11 conseils pour être un·e bon·ne allié·e ». Un petit peu d’auto-éducation pour tes potes blanc·he·s et/ou non-musulman·e·s et/ou non-voilées, Sojourner, parce que même là où t’es, je pense qu’on est relou·e·s.

BRAEF, impossible de dissocier féminisme et antiracisme pour moi, comme tu l’auras compris. Parce qu’au final, les femmes non-blanches et/ou voilées ne sont-elles pas des femmes ? (wink wink Sojourner reprise par bell hooks).

Allez sur ce, je vais continuer de m’éduquer.

Longue vie à celles qui ne se lassent pas d’expliquer (et à celles qui se lassent aussi d’ailleurs) !

Par Clémentine Biard 

Illustration Mathilde Added 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre à Sojourner Truth (1797-1883)

par | Avr 1, 2019 | Breaking news pour l'outre tombe | 0 commentaires

On continue notre collaboration avec la revue Deuxième Temps. Tous les mois, Céline Giraud et Alicia Martins nous parlent de faits de société contemporains et les mettent en relation avec des œuvres et des artistes passé·e·s, présent·e·s ou futur·e·s. Histoire de faire dialoguer tout ce petit monde.