Maxime Muller fait des photos – Dystopia

par | Fév 7, 2019 | Photos | 0 commentaires

De nos jours, on se noie vite dans cette masse d’images fades et sans saveurs des internets, mais ne t’inquiète pas kiddo ! La team Cacti a sélectionné pour toi la crème des artistes d’aujourd’hui. Ce mois ci, on te présente (encore) lE photographe 

MAXIME MULLER

 

Après un parcours scientifique et des études de médecine, Maxime se consacre à la photographie, diplômé de la promotion Bachelor 2017/18 à Bloo Ecole et intègre l’année suivante l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Il réalise un travail plastique sur les mécanismes de constructions psychologiques et physiques de personnes dans des milieux marginaux comme sur la maladie d’Alzheimer, l’univers des drag queens ou sur la guerre d’Algérie. Mêlant histoire personnelle et mémoire collective, il questionne le genre de l’autobiographie fictionnelle sur une base de graphisme décontextualisant les images. Il publie une autoédition sur sa série DYSTOPIA en 2018.
 
 
la série : DYSTOPIA. Elle résonne dans ma tête, les mots, les gens. UnE HisToire. Un monde biaisé, par le sexe. Un tourbillon. De PEUr, dAngOissE et de CoLÈRe. DYSTOPIA est un lieu, une histoire, elle sétend. Se complexifie. Cest ici et nulle part. Tout le temps. Désolé.

Maxime Muller 

Photos et texte par Maxime Muller

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maxime Muller fait des photos – Dystopia

par | Fév 7, 2019 | Photos | 0 commentaires

On continue notre collaboration avec la revue Deuxième Temps. Tous les mois, Céline Giraud et Alicia Martins nous parlent de faits de société contemporains et les mettent en relation avec des œuvres et des artistes passé·e·s, présent·e·s ou futur·e·s. Histoire de faire dialoguer tout ce petit monde.