Xaviera Altena

par | Fév 3, 2019 | Illustration | 0 commentaires

Ce mois-ci on vous présente l’illustratrice hollandaise Xaviera Altena et son univers 90’s & pop.

Dans un interview en anglais et en français, bim Cacti international! 

When you introduce yourself to a stranger, what do you say about you? And about your work?
Well, I tell them my name, and I tell them that I am an illustrator. Often people do not really know what an illustrator does, so I explain to them that I draw for a living. 
Also the most common reaction is then « can you live from that?! », and then the usual explanation follows with how brands like to profile themselves through creativity, and that’s where illustrators, photographers and artists come in the picture 🙂
Quand tu te présentes à un inconnu, qu’est-ce que tu dis sur toi? Et sur ton travail?
Je leur donne mon nom et je leur dit que je suis illustratrice. Souvent les gens ne réalisent pas ce que fait un·e illustrateur·trice, donc je leur explique que je dessine pour gagner ma vie.
La réaction la plus courrante est de me demander « on peut en vivre? », et l’explication habituelle qui suit est que les marques construisent leur identité grâce à des créatif·ve·s et c’est là que les illustrateur·trice·s, photographes et autres aristes entrent en jeu 🙂
What inspires you? How do you choose what you’ll draw?
I get inspired by all the little things in my daily live. From shopping in thrift stores, reading articles online to just simply browsing on Pinterest if I really need the inspo and can’t find it anywhere else.
Furthemore female action hero’s are very inspiring to me, I’d also like to stay up to date with what other illustrators make, and I read the news everyday. I just emerge myself in all kinds of topics, and then sometimes I just know what to draw.
Qu’est-ce qui t’inspire? Comment tu choisis ce que tu vas dessiner?

Je m’inspire par toutes les petites choses de ma vie quotidienne. Que ce soit faire les friperies, lire des articles en ligne ou juste scroller sur Pinterest si j’ai vraiment besoin d’inspiration et que je n’en trouve nulle part ailleurs. Les héroïnes féminines m’inspirent particulièrement. J’aime me tenir au courant de ce que font les autres illustrateur·trice·s et je lis les news tous les jours. Je m’inprègne de toutes sortes de sujets et parfois je sais juste quoi dessiner, comme ça.

What brings you joy when working on your illustration?
The end result. Some illustrators are very keen on the sketching fase, but I actually don’t like it. I really like the end result when all the colours come together and the character of image really gets a vibe.
That’s why I like to work digitaly I think, this way you can skip the sketch fase quicker and start playing around with colours. 
Qu’est-ce qui te rend heureuse quand tu travailles sur tes illustrations?
Le résultat final. Certain·e·s illustrateur·trice·s aiment la phase du croquis mais moi pas trop. J’aime vraiment le résultat final quand toutes les couleurs s’assemblent et les personnages de l’image reflètent une ambiance (ou get a vibe, c’est plus parlant!).
Je pense que c’est pour ça que j’aime travailler numériquement. Comme ça on peut sauter l’étape du croquis plus rapidement et commencer à s’amuser avec les couleurs. 
And last, if you had to live in a TV show or a movie, which one would it be?
10 things I hate about you. I can identify really well with Julia Stiles.
Et pour finir, si tu pouvais vivre dans une série ou un film, le/laquelle ce serait?
10 bonnes raisons de te larguer. Je me reconnais vraiment en Julia Stiles.

Interview par Claudia Bortolino

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Xaviera Altena

par | Fév 3, 2019 | Illustration | 0 commentaires

On continue notre collaboration avec la revue Deuxième Temps. Tous les mois, Céline Giraud et Alicia Martins nous parlent de faits de société contemporains et les mettent en relation avec des œuvres et des artistes passé·e·s, présent·e·s ou futur·e·s. Histoire de faire dialoguer tout ce petit monde.