LAVERNE COX

by | Jun 20, 2018 | Humourman vous Prézante | 0 comments

aka

La Plus Belle femme du Monde 

 

Bonjour, c’est HumourMan.

seal no GIF

Aujourd’hui mes p’tis loulous, je vais vous présenter quelqu’un qui a connu bien des pataugeages de semoules avant d’arriver là où elle est, c’est à dire au commencement d’une grande carrière, on l’espère : Laverne Cox.

Et non, ce n’est pas la soeur de celle qui a chanté les garçons qui perdent leurs cédilles et tout, j’ai vérifié. Nan mais parce que le nom ressemble un peu quand même..

Alors pour comprendre un peu toutes ces histoire de semoules, on va parler un peu d’ailes.

Les ailes c’est un peu comme des bras, mais pour les oiseaux et ça leur permet de voler dans le ciel, ce qui est pratique quand on est un oiseau. En général elles sont pourvus de plumes.

Attendez, zut. Ah oui nan. On va parler un peu d’ELLE ! Héhé, comme quoi les mots hein..

bird dancing GIF

Laverne Cox c’est une actrice afro-étasunienne née sous le nom de Roderick Laverne Cox, et Roderick quand il est petit, il comprend pas trop ce qu’il se passe. Tout le monde lui dit que c’est un garçon, alors qu’elle est certaine d’être une fille. Donc il se dit que c’est la même chose et il commence son agrandissement physique.

Le truc c’est qu’assez vite, on lui fait sentir que y’a un truc qui cloche carrément chez lui. Mais pas vraiment gentiment, à base de moqueries et de harcèlement scolaire. Même sa daronne l’aide pas vraiment.

Du coup elle essaye de se suicider à 11 ans. On est bien sur ce genre de semoule-vie quand même.

Mais, heureusement, la vie et l’école continuent et Roderick se jette dans la danse classique. ‘Fin il prend des cours quoi, faut pas tout prendre au premier degré hein. Sinon c’est beaucoup trop froid et c’est pas forcément bon.

Une fois qu’il a enfin fini son lycée, il part à New-York pour commencer une carrière d’actrice, et c’est à ce moment là qu’elle commence sa transition hormonale pour enfin correspondre physiquement à ce qu’elle est : une femme.

Mais une carrière à New-York, quand on est transgenre, ça met du temps, c’est compliqué et pendant 10 ans, elle galère, elle rame. Semoule-vie je vous ai dit.

Elle enchaine les petits rôles, genre des prostituées mortes dans New-York : Unité Spéciale, pendant qu’elle fait des shows de drag-queen dans un restaurant qui l’exploite un peu. Elle fait même une télé-réalité qui lui permet, et c’est pas piqué des gros melons, d’animer une émission de relooking, mais ça a duré qu’une saison.

Et un jour, alors que l’espoir retombe… que tout devient sombre… que tout n’est qu’ombres… et qu’y’a que des concombres… elle passe un casting et là : PrrrrTATATATA PIUUUUuuuuuu PFrrRRRRRr (c’est un feu d’artifice) : Orange is the New Black.

Alors contrairement à ce qu’on pourrait penser c’est pas une série qui parle de daltoniens qui se trompent de couleurs et qui cherchent à l’imposer au monde. C’est dans une prison de meufs aux Stèilletsse, du coup elles ont des combinaisons orange, c’est pour ça le titre enfait. Pas con.

Dedans, Laverne joue le rôle de Sophia Burset, une femme trans, et ça tombe bien pour une actrice trans. Ça paraît évident mais les rôles transgenre sont souvent donnés à des gens qu’ont 6 genres si j’ai bien compris, ce qui n’est pas très logique d’un point de vue de logique.

Et ça marche du tonnerre de Douarnenez si vous voyez ce que je veux dire.

laverne cox trans women GIF

C’est à dire qu’elle est nommée plusieurs fois pour son rôle des prix aux NAACP Awards (comme Angela Bassett vous vous rappelez ?) ou aux Emmy Awards, qu’elle fait la couverture du Time, qu’elle est élue Femme de l’Année par le magazine Glamour et est dans le top 10 des plus belles femmes du monde par le magazine People. Et c’est la toute première femme transgenre de l’histoire de l’humanité à être tout ça. Comme dirait mon imprimante : impressionnant.

On pars donc sur une renommée totalement internationale. Et une fois n’est pas coutume, qui dit célébrité dit micros tendus. Et ça, elle sait en profiter Laverne. Donc elle explique, et elle sensibilise sur sa condition de femme trans, et de toutes les difficultés que ça engendre au quotidien, mais aussi elle raconte son histoire, car tout le monde en a une différente et elle donne les petits conseils qu’elle peut et qui pourraient se résumer à : soyez qui vous êtes, n’ayez pas honte et soyez fiers.

Parce que comme dirait le Dalalaï des lamas : Le bonheur, c’est ton problème ok ? Alors tu fais avec ce que t’as stp. Ça va bien se passer tkt.

Voili voilou, moi je vais aller prendre un thé mon pote Mehdi…Oui, je vais mehdi-thé.

Merci pour tout ce que vous êtes, même si vous êtes de la tisane au fenouil par exemple.

the office love GIF

 

Dab sur vos coeurs, à la semaine pro.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *