Hello les cool-kids, ici Women with Pencils !

Ce mois-ci on vous présente OH MU aka Estelle Marchi. Musicienne, chanteuse, productrice, illustratrice, réalisatrice de ses clips vidéos, OH MU a bien plus d’une corde à son arc de guerrière urbaine.

OH MU nous a aussi parlé de ses inspirations et de la manière dont elle créé :

 

“En général il faut que je sorte, que j’aille m’aérer la tête, voir des gens, ou juste me promener, voir des concerts, aller boire un verre, et en général les idées viennent assez vite. En fait, j’ai jamais eu un problème d’inspiration, j’ai plein d’idées en stock, mais ce qui est le plus dur à apprivoiser, c’est mettre ses idées en forme et choisir celle qui en vaut vraiment la peine. Souvent je me laisse quelques semaines de réflexion, à laisser germer l’idée dans un coin de ma tête, et dès que c’est fait, en général, je me mets en action et la réalisation va assez vite. J’ai appris à me laisser ce temps, alors qu’avant je me brimais car je me disais que je faisais les choses à la dernière minute, en voyant que la plupart des autres ne travaillaient pas comme ça et que les écoles ne mettaient pas trop en avant cette manière de faire. Mais en fait j’ai juste besoin de plus  de temps de réflexion, et ça se passe pas forcément en dessinant ou en faisant de la musique. Donc depuis je me sens beaucoup plus libre artistiquement.”

 

Les images valent mieux que les mots, on vous laisse avec ses illustrations et son dernier clip “Les Montagnes”.

Il est difficile de lui coller une étiquette, et c’est tant mieux. Son univers déborde d’inspirations diverses et variées, du monde de la BD à celui du rap féminin, en passant par Grimes et Miyazaki (les “oh mu” sont des créatures tirées du film Nausicaa de la Vallée du Vent).

 

Véritable artiste touche à tout, OH MU est aussi très engagée dans la cause féministe et des violences physiques et psychologiques, notamment à travers son projet “Vagues Survivantes” et l’ouverture récente de sa chaîne YouTube où elle traite de sujets sensibles et encore tabous tels que l’autisme, les amitiés toxiques ou la biphobie. 

Très active sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram, OH MU partage son quotidien, ses dessins en live, ses compositions, ses concerts, ou ses créations de costumes de scène, mais aussi ses coups de gueule et ses coups de cœur, sans filtre.

 

 Vous pouvez retrouver l’interview d’OH MU sur notre site web : https://www.womenwithpencils.com/  

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *