Kiyémis

par | Mar 20, 2018 | Portrait | 0 commentaires

Il y a quelques temps, une partie de la Cacti team a rencontré la superbe Kiyémis dans un bar. On a bu, on a écouté Prince en boucle et on a discuté afroféminisme avec cette passionnée.
En plus de tenir son blog Les bavardages de Kiyémis, elle sort un livre le 22 mars aux éditions Métagraphes. BOOM, prends ta dose de Girlboss !
 
Vous vous demandez de quoi parle le livre ? Il suffisait de demander…

A NOS HUMANITÉS REVOLTÉES

Des vécus pluriels, des présences et des mémoires qui gravitent autour des vers, des voix sororales et décoloniales : c’est ce que Kiyémis fait exister avec engagement dans une poésie vibrante et imagée qui dit ses inspirations et ses luttes. Ses poèmes, qui donnent à saisir la force des mots autant que celle des êtres, sont afroféministes et ils résonnent en dessinant des perspectives ouvertes.
Avec ce premier livre, Kiyémis revendique la nécessité de prendre la parole face aux systèmes d’oppression, de continuer d’écrire ce qui a trop souvent été tu et de faire entendre des luttes multiples, entremêlées, à l’intersection.
 
Kiyémis est une jeune écrivaine et blogueuse afroféministe qui publie de nombreuses reflexions sur l’actualité, la place des minorités et les systèmes d’oppression. Elle a étudié l’histoire et les sciences politiques et est inspirée par les créations artistiques et les travaux intellectuels qui proviennent des espaces diasporiques afrodescendants. Elle a hérité de ses parents la fierté d’être une femme noire et l’amour des débats politiques. Nouvelle voix de la littérature contemporaine, Kiyémis signe avec A nos humanités révoltées un recueil vif, saisissant, sans détours et qui interpelle volontairement.
Pour le commander, c’est par ici !


Et parce qu’on sait que vous n’en avez pas eu assez, on vous tease l’interview qu’elle a donné pour Cacti #4, qui sortira le 27 avril, accompagné des photos d’Eva.

 
Propos recueillis par Anaïs Gningue

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *