Lettre à Poussey Washington ( … -2017)

by | Mar 19, 2018 | Breaking news pour l'outre tombe | 0 comments

Lettre à Poussey Washington (… – 2017), meilleur personnage ever dans la série Orange is the New Black, et le deuil le plus dur de toute l’histoire de la télévision (juste après la maman de Bambi).

 

 

Chère Poussey-accent-à-droite-bitch,

 

TU NOUS MANQUES BORDEL. Ahem.

Plus sérieusement, il se passe des sacrés trucs en ce moment, on aurait bien besoin d’un nouvel épisode d’OITNB. Je dis ça, je dis rien.
 
D’abord, j’ai envie de te parler de la France aka pays des droits de l’Homme avec un grand H, mâdâme. Parce que j’ai comme un goût de malaise dans la bouche en regardant comment tourne « l’exception française ».
 
Aux Etats-Unis, et plus largement dans le monde anglophone, le mouvement #MeToo continue d’avoir de belles conséquences. Par exemple, la cérémonie des Oscars 2018 compte des moments plutôt cool : le discours d’Ashley Judd (l’une des premières femmes qui a dénoncé Harvey Weinstein), une femme trans récompensée pour un film qui parle – entre autres – de transsexualité, l’appel de Frances McDorman à la sororité entre toutes les femmes, fatherfucker. On parle quand même d’une cérémonie réputée comme étant des plus conservatrices.
 
Et ben nous, chez les bleus-bancs-rouges, on a bien rigolé aux Césars 2018, oh la bonne tranche. Enfin surtout tonton-malaise et ses copains du 18ème siècle.
 
Laurence Arné qui parodie une féministe râlant de ne pas voir de femme nominée dans la catégorie Meilleur Acteur :

bien sûr, c’est ça le féminisme, des hystériques qui râlent sans réfléchir.

Ou encore Blanche Gardin, étiquetée comme « humoriste féministe », qui souligne le fait que des actrices soient bien contentes de pouvoir niquer avec des producteurs pour avoir un rôle. Ah les féministes rabats-joie, allez ayez un peu d’humour, c’est juste une blague. Je sais Poussin, toi aussi tu l’as entendu à peu près 13271 fois cette phrase.
 
Sauf que l’humour, c’est sacrément politique. Ça permet de faire passer des messages tranquillou bilou parce qu’au fond, c’est juste une blague.
 
Grande nouvelle : nous, les féministes, on est drôles aussi. Rien que toi et tes copines de Litchfield, vous êtes un sacré exemple d’humour qui dénonce. Amy Schumer pète des culs, Sarah Silverman est juste hilarante. Chez les Françaises, on a Tania Dutel, Marina Rollman, Giulia Foïs, et j’en passe.
 
Donc bon, on est pas tout le temps des casseuses d’ambiance, faut pas Poussey mémé dans les orties (arf).
 
Sur ce, bon repos éternel et on il nous tarde de retrouver tes copines en juin 2018.
 

Longue vie à l’humour du turfu !

 
Texte de Clémentine Biard 
Illustration de June Pla 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *